CM
CM_2021_05_10

CM_2021_05_10

Complément aux articles parus dans la presse

Conseil municipal du 10 mai 2021.


Version Audio du CM du 10 mai

En fin d’article un fichier répertoriant la position en minute la position des différentes séquences

Version Ouest France en fin d’article


Communiqué envoyé à Ouest France et au Journal de Vitré

Des élus de la minorité :Françoise Gesland, Christian Hamelot et Martine Véré, entendent informer.

Du fait des conditions sanitaires, les argentréen(ne)s ne peuvent assister aux conseils municipaux.
Des informations importantes ne sont pas retranscrites et pourtant elles sont primordiales pour le devenir
de la commune. La transparence doit être totale.

rue Théodore Botrel
zone prévue par la mairie pour implanter 3 maisons

Conseil municipal du lundi 10 mai 2021 : à l’ordre du jour, le projet de constructions rue Théodore Botrel.
Christian Hamelot a interrogé Christophe Brossault sur le fait qu’aucune enquête publique ne précède le
déclassement de l’espace vert rue Botrel en vue de la construction de 3 pavillons. Nous n’avons pas eu
de réponse à cette question, alors qu’il s’agit là de destruction d’un espace vert de lotissement ancien et,
qu’à priori, une enquête publique est requise…

De plus, il est regrettable que de beaux arbres disparaissent. Ils auraient pu continuer à exister dans le
prolongement de la voie piétonne qui rejoint le boulevard de Sévigné.
Le plan d’aménagement de cet espace vert n’a été vu qu’entre élus de la majorité avec une décision
revenant au seul bureau municipal hors propositions ou avis des élus de la minorité, et sans retour de
concertation avec les riverains.

A été abordé également le PLU puisqu’une enquête publique est en cours. C’était la dernière séance du
conseil municipal avant cette enquête, primordiale pour le devenir d’Argentré du Plessis.
En effet les partenaires et organismes publics compétents (chambre d’agriculture, préfecture, Vitré-
Communauté, le département, le CDPENAF, le syndicat d’urbanisme) ont émis des avis défavorables sur
plusieurs points et notamment :

  • Concernant l’ilôt Sévigné : l’avis défavorable devrait amener à reconsidérer l’ensemble du projet d’aménagement et notamment celui du projet « Neotoa ». Il est stipulé qu’une « renaturation du ruisseau à cet endroit devrait être envisagée à moyen terme », « voire ne pas construire sur ces parcelles ».
  • Concernant le Moulin aux Moines, récemment acheté, nous citons : « le STECAL doit être supprimé », pour les interventions jugées « préjudiciables en terme de protection du site » ; cela veut dire que le projet d’aménagement pour la mise en valeur du site ne peut pas exister tel que présenté; qu’en fera-t- on, quel est son devenir ?
  • la zone d’habitat envisagée aux Lucasières, le long de la route de Vitré reçoit également un avis
    défavorable faute d’avoir présenté un projet intégré dans son environnement, en l’occurrence dans les
    abords du château. On perd donc une surface urbanisable.

En guise de réponse, Monsieur le Maire a rétorqué que ce n’était pas le sujet et qu’il fallait attendre le
résultat de l’enquête publique. A cela Françoise Gesland a répondu que, une nouvelle fois, le sujet était
surtout de n’avoir pas travaillé ensemble sur ce PLU et qu’il y aurait alors beaucoup de difficultés à le
« redresser ». Christian Hamelot a ajouté qu’il était important que tous les argentréens s’informent et
donnent leur avis sur ce nouveau projet de PLU qui impactera le développement de la commune sur les
dix prochaines années.

Une bonne nouvelle : les enregistrements de conseil devraient être mis à disposition du public sur le site
de la commune. Notre interrogation : dans quel délai et sera-t-il retransmis intégralement ?


Position en minutes des différentes séquences sur le fichier audio du conseil Municipal

Retour


Article Ouest France du 26 mai 2021

Article ouest france version internet

Retour